J 38 – 7 juin. Mile 717

Spread the love

Petite journée d’approche. D’abord il a fallu s’extirper du cocon douillet du Grumpy’s. Non sans prendre un petit-déjeuner complet, profiter du wifi et passer ensuite par le van de « 2 Foot Adventure » pour m’acheter une nouvelle paire de chaussures. Même marque, mêmes caractéristiques (toe box et zéro drop) mais modèle plus récent et une pointure de plus. En effet, après 1100 km, le pied s’allonge et prend une ou deux pointures.

Puisque l’on passe par le General Store, on (Psycho et moi) en profite pour boire des sodas et traîner encore un peu en terrasse. C’est l’occasion de sacrifier à la tradition et d’applaudir les hikers qui arrivent à Kennedy Meadows. Ce matin ils sont six, dont le jeune belge au sac ultra chargé. À voir leur sourire quand ils passent le seuil, on mesure la satisfaction d’être arrivé là.

Il est midi quand nous nous décidons à partir. Nous pensons faire juste 15 miles pour nous approcher des zones enneigées à franchir demain matin. Et dormir près d’une rivière.

Devant le General Store
Sortie de Kennedy Meadows

Dès les premiers pas sur le trail, nous convenons avec Psycho que l’on ne s’attende pas. On se retrouvera au mile 717 pour le campement

Je laisse partir Psycho devant et je marche à l’économie. En effet, un sac ultra encombré (piolet, crampons, bear canister et 6 jours de nourriture) et une nouvelle paire de chaussures, ça n’aide pas à aller vite. Et d’ailleurs pourquoi aller vite?

Ces 15 miles d’approche sont très agréables. Entre piémont et prairies d’altitude, j’avance assez facilement dans des pinèdes, le long des cours d’eau tantôt bouillonnants, tantôt paisibles.

C’est là-bas
South Fork Kern river
La même en version cool

La transition vers la haute Sierra est progressive, j’aperçois les dômes et les cols enneigés, mais on est encore trop bas (8000 pieds / 2500 mètres) pour y accéder. La neige commence au dessus de 10000 pieds / 3000 mètres.

Paysage de transition…
Vers la Sierra

Je prends vraiment mon temps, observant les premières marmottes et quelques cerfs au bord d’une rivière. Faisant des mini-pauses pour retirer les chaussures (ça fait mal aux pieds des chaussures neuves) et grignoter une barre énergétique (toujours ça de moins à porter).

Il est 18 heures quand j’arrive au terme de l’étape du jour. Un sous-bois dominant un méandre de la rivière, près d’un pont métallique. L’endroit est paisible. De très nombreuses hirondelles semblent nicher sous le pont et leurs vols au ras de l’eau offrent un spectacle magique dans la lumière du soir. Psycho et Crocodile ont installé leur tente. J’en fais de même et nous dinons tous les trois en évoquant l’étape du lendemain. Ce soir, nous respectons les consignes des rangers, nous mettons toute notre nourriture dans nos Bear canisters ( boîtes à ours) que nous plaçons à distance des tentes. Cela va être un rituel pour toute la Sierra.

Vue depuis l’emplacement
Campement

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.