J 53/54 – 22 et 23 juin. Mammoth Lakes (+ repos)

Spread the love

Une petite journée de marche pour sortir du PCT au mile 904 et rejoindre Mammoth Lakes par le Horseshoe trail, le Mammoth Pass et la route. Aucune navette ou bus pour descendre vers cette station de montagne car toutes les routes sont encore fermées à la circulation.

Route non encore déneigée

Les années « sèches », les hikers sortent du PCT par la route de Reds Meadows et peuvent utiliser les bus navettes qui descendent vers la ville.

Après ce deuxième tiers de la Sierra Nevada, nous sommes à court de nourriture et les organismes sont un peu éprouvés.

Pour les quelques miles jusqu’à la jonction du Horseshoe trail, nous avançons facilement sur un sentier d’abord très sec puis dans la neige gelée du matin. Et évitons autant que possible de mettre les pieds dans l’eau pour traverser les nombreux cours d’eau.

Parfois, on voit le sentier

Les seuls autres hikers que nous rencontrons sont 3 coréens , 2 filles et 1 garçon. Ce dernier va d’ailleurs tomber dans un torrent devant nous en glissant sur un tronc mouillé. Heureusement sans gravité.

Jonction

Le Horseshoe trail nous mène au Mammoth Pass, peu élevé et arboré , mais recouvert de neige. Puis vers un lac (enfin) non gelé.

Lac Horseshoe

Nous parcourons la route sur toute la partie fermée à la circulation. Puis après une barrière de dégel, tombons sur un flux de véhicules (c’est samedi) de promeneurs et randonneurs venus passer le week-end. Alors que nous marchons avec les 3 coréens, un type nous propose de nous prendre dans son pick-up pour nous descendre vers la ville. Thank youuuuuu !

Tous dans le pick-up !
Encore une belle épaisseur de neige

Il nous depose (trop sympa Mike) devant la brewery (brasserie) de Mammoth Lakes. On ne résiste pas à goûter à la bière locale avant de se trouver un hôtel.

Brasserie
A consommer avec… soif

En ce week-end ensoleillé, il y a peu de chambres disponibles. Nous finissons par trouver une chambre pour trois au Motel 6. Pas terrible mais ça dépanne. Et reprenons des forces au restaurant d’en face (énormes salades et pizzas).

Petite entrée

La suite est classique d’une journée de repos. Laverie, supermarché, blog, sieste, bouffe et même Coupe du Monde de Football (France – Brésil). Allez les filles ! Ça nous promet un France-USA qui sera très suivi ici.

Ce dimanche matin, après un méga breakfast, nous allons encourager les coureurs du semi-marathon. L’ambiance est super, à l’américaine, avec un public en nombre et des bénévoles très investis.

Bénévoles côté coulisse

Je prends quelques photos d’enseignes typiques et de voitures vintage et me promène dans cette ville plutôt agréable. Avant d’aller me « mettre au travail », en relatant les 8 derniers jours dans ce blog.

De fait, c’est plutôt un plaisir. Je suis touché par les mots d’encouragement, les commentaires positifs et les marques d’affection que je reçois de nombreux lecteurs. Désolé si parfois, loin de tout, le wifi manque pour relater cette aventure. Et MERCI pour lui donner, à travers votre soutien, du relief et de l’énergie.

A bientôt !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.