J 66 – 5 juillet. South Lake Tahoe (puis mile 1102)

Spread the love

Le mari de Cindy est mort d’un cancer l’an dernier. Son fils de 24 ans travaille comme saisonnier sur le lac et s’est installé avec sa copine en centre ville. Elle vit seule avec ses deux chiens dans une maison immense. Depuis, elle a décidé de venir en aide aux PCT hikers et de devenir trail angel. Comme elle le dit « Ils apportent de la vie dans sa maison ».

Ce matin, nous avons droit à un petit déjeuner digne des plus grands hôtels. Le linge et propre et je sens bon. Je pense aussi à la chance que j’ai d’avoir là bas, au pays, des gens qui m’aiment et qui comblent ma vie. Bref, autant de choses positives qui sont aussi le carburant du PCT hiker.

Petit déjeuner

Psycho et moi avons décidé d’envoyer un colis de nourriture à Sierra City (Mile 1195) où le ravitaillement est super limité. Il faut aussi acheter de quoi tenir jusque là. Batman (le 3 ème hiker) nous accompagne.

Cindy tient à nous amener au supermarché puis au bureau de poste. Avant de repartir vers le trailhead. Je lui demande si elle accepte une « donation » (quelques dollars) pour la dédommager. Elle refuse tout argent des hikers. Les larmes aux yeux, elle m’explique que c’est un plaisir d’aider. Et « you are a gift for me ».

Hiker Heaven 2
Psycho, Cindy, Viggo et Batman

Au moment des adieux, lorsqu’elle nous dépose au trailhead, l’émotion est forte. Cette aventure est extraordinaire dans toutes ses dimensions. Aussi parce qu’elle nous permet de croiser la route de gens extraordinaires.

My Happy PCT

Premiers pas sur le PCT, puis on déjeune avec Psycho des denrées fraîches achetées au supermarché. Pour moi, c’est sushis, fruits et yaourts. Je laisse partir Psycho. Envie de marcher seul aujourd’hui (à peine 10 miles, vu l’heure).

Une glacière sur le bord su chemin. Je l’ouvre, un inconnu y a déposé des bières dans la glace. Merci. J’en prends une, vais m’asseoir sur un tronc et appelle ma muse. Il y a du réseau. Il y a du bonheur.

Trail magic

Enfin, il est temps de se remettre en mode hiker. Le long d’Echo Lake, je croise de nombreux promeneurs venus passer le week-end. Puis le chemin s’élève, retrouve la neige et va traverser toute une zone de superbes lacs.

Le long d’Echo Lake
Echo Lake

Mention spéciale au lac Aloha, sorte de Groenland en partie pris par les glaces, offrant de magnifiques points de vue.

Aloha 1
Aloha 2
Aloha 3

De nombreux « daily hikers » ont installé leur tente au bord du lac. C’est vraiment l’endroit idéal pour une randonnée d’un week-end. Et vivre quelques sensations fortes dans la neige

PCT still snowy
Vue sur lac

Je continue jusqu’au bout du lac puis le PCT amorce une courbe pour entrer dans une autre vallée. Il contourne Heather Lake, puis Susie Lake. C’est là que je retrouve Psycho en train s’installer sa tente. Le campement est bien situé, en bord de lac et proche d’un torrent.

Heather Lake

C’est aussi le paradis des moustiques. Je sors la tenue de rigueur (pantalon, bonnet, gants) pour dîner à peu près tranquille. Un hiker « cow-boy camper  » (sans tente) nous rejoint pour discuter. Et aussi pour se sentir en sécurité. Il y a quelques jours, un ours est venu dans la nuit éventrer son sac de nourriture qu’il avait placé au pied d’un arbre. Depuis, il accroche tout en hauteur et ne tient pas à passer la nuit seul.

Je rédige quelques lignes puis m’endort assez vite malgré la courte étape et le bruit du torrent.

Peaceful place
Ne rien dire. Juste apprécier le moment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.